Depuis quelques années, j’évite au maximum les informations.  Je les zappe systématiquement à la radio. Je n’ouvre pas les journaux. J’évite de regarder les infos télévisées.  Cette diète médiatique est volontaire.

Une diète médiatique volontaire

Tout a démarré un matin dans la voiture, en route vers l’école, le bureau ensuite.  J’en ai eu marre de débuter la journée, bombardée de sujets anxiogènes et j’ai choisi de zapper les infos.  Même scénario au retour du bureau et de l’école bien évidemment.  Que j’ai rapidement reproduit et étendu aux journaux télévisés.  Et rapidement, j’ai pu en observer les réels bienfaits anti-stress.  A tel point que je la recommande vivement aujourd’hui à mes clientes.

Les bienfaits anti-stress d’une  diète médiatique

 

1) Une plus grande clarté d’esprit

Lorsque le stress nous envahit, nos pensées et idées sont plus confuses. Comme une eau troublée par des sédiments, les média entretiennent une sur-stimulation de la pensée, négative et toxique. En réduisant au minimum l’absorption des informations et du tumulte médiatique, rapidement en quelques jours votre pensée devient plus limpide, vos idées plus claires.

 

 2) Une meilleure aptitude à relativiser

Moins stressée,  vous réussissez désormais à prendre de la distance face aux événements tragiques qui vous sont déversés en quasi permanence par les médias.  Vous comprenez qu’il y a toujours eu des accidents, des attentats, des tremblements de terre, des incendies de forêt depuis l’aube de l’humanité. Et que cela ne vous a point empêché de vivre jusqu’ici.

 

3) Une baisse significative de votre niveau d’anxiété

A penser constamment au pire, vous ne vivez plus.  Vous paniquez ou voyez le mal partout. En un quart de tour, au moindre retard de vos enfants, vous échafaudez les scénarios les plus catastrophiques.  Et c’est usant !

Vous n’arrivez pas à joindre votre fille ? Aurait-elle eu un accident ? Se serait-elle fait kidnapper ? Non ! Son portable est peut-être plat, ou elle l’a tout simplement oublié.  Ou a été retardée et, avec ses copines, n’a pas pensé à vous prévenir.  Pas de quoi vous ronger les sangs !

 

4) Un état de calme intérieur

En quelques jours seulement, vous ressentez une sensation de calme intérieur particulièrement apaisant.  A lui seul cet avantage vaut largement l’essai d’une telle démarche anti-stress.

 

5) un gain de temps énorme

Joëlle, l’une de mes clientes, enchaînait en soirée, aux côtés de son conjoint, le 19 heures sur RTL, le 19h30 à la RTB et le 20 heures sur TF1. Soit plus de 1h30 par jour devant la télé.  Et en soirée, à fortiori.  Désormais, elle s’autorise à ne plus subir ce flux d’informations toxiques et choisit à la place de prendre du temps pour elle, de lire un roman, écouter de la musique, jardiner ou encore faire une balade digestive.  Elle se sent beaucoup plus sereine.  Et dort beaucoup mieux.

 

Alors, convaincue ?  Et si vous profitiez des prochains jours pour l’expérimenter et voir par vous-même ?

Dernier point : on vous reproche de faire l’autruche, ou encore de vous couper du monde.  Que nenni ! Vous saurez toujours.  Vos collègues ou et votre entourage vous tiendront informée. Simplement, vous ne chercherez pas à savoir plus que l’essentiel.  Et cela vous réussira à merveille, comme cela me réussit depuis des années et réussit à mes clientes !